Habitat : à quoi rêvent les cubains branchés

On nous serine sur tous les tons qu’il faut voir Cuba « avant que ça change », comme si on devait forcément être avides de visiter un pays sous développé. Or, trop lentement sans doute, tout change à Cuba comme ailleurs, bien heureusement. Sauf l’essentiel, à savoir la liberté d’expression et d’entreprise.

Mais dans cet article je vais me contenter d’évoquer une forme particulière de changement qui s’apparente à un retour vers le passé, lorsque Cuba était à la pointe de la création, notamment en matière d’architecture.  Un changement qui concerne une petite minorité de Cubains, celles et ceux qui ont pu sortir, faire une carrière internationale et revenir s’installer chez eux, avec des moyens économiques décuplés par rapport à leurs concitoyens…

Dans la villa de Nora Belanzauran et Otto Hermos : les années 50 et le style « modern tropical ». Photo Alain Gutierrez, droits réservés.

On les envie, on les épie et on les photographie dans les revues chic ou people : leurs vêtements, leurs voitures et surtout… leurs maisons ! Car l’équation [(maison coloniale délabrée + touche d’art contemporain) X moyens financiers conséquents = appart de rêve]  a déjà produit quelques spécimens à faire pâlir d’envie les professionnels de la déco.

Petite balade indiscrète chez les beautiful people de la farándula cubaine :

La maison de Cucu Diamantes à La Havane : béton remis à jour et mix d’ambiance Cuba – Miami – New York. Photo Nestor Martí, droits réservés.
La maison de Damian Aquiles et Pamela Ruiz : quelques très belles pièces de mobilier et un grand bain de lumière. Une des maisons les plus photographiées de Cuba. Droits réservés.
L’appartement de José Emilio Fuentes Fonseca (JEFF). Des chaises savamment dépareillées et cet art contemporain cubain qui cartonne à l’étranger. Photo droits réservés.

Vous ne réussissez pas à vous faire inviter chez Cucu, Damian ou José ? Ne désespérez pas ! Il vous reste quelques restos branchés, voire quelques casas particulares (plus chères que d’autres, vous êtes prévenus) à investir. De l’air, de l’espace, de la lumière, du goût et un charme vintage indéniable.

Marbres et moulures : le salon ovale d’une belle demeure du Vedado transformé en restaurant, avec une touche contemporaine pour le luminaire et les sièges.
Casa Vitrales dans Habana Vieja : de l’art contemporain et des meubles précieux mis en valeur par une hauteur sous plafond impressionnante.
Belview Art Café dans le Vedado : le charme de la déo récup’ et de la peinture écaillée.

Quoi ? vintage ? comme avant alors ? Ben… un peu quand même, oui. Allez, il faut bien avouer que cette nostalgie est photogénique, bien qu’elle soit réservée à une minorité.


Une œuvre de Damian Aquiles à Más Habana, restaurant branché de Habana Vieja.

Sources : article de Dario Veranes Cuculand dans la revue Amano Empire et Las casas que Hermes Mallea descubre en La Habana sur le site on cuba news.

Inspiration : Havana living today de l’architecte d’intérieur Hermès Mallea. Le cadeau parfait pour tout amatrice de déco vintage, amoureuse de La Havane et connaisseuse en architecture cubaine. À bon entendeur…

Photo à la Une : Au Belview Art Café, Vedado, La Havane : une maison coloniale en parfaite toile de fond pour une déco éclectique avec photographies contemporaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *