C comme Cochinito

Des cochons en ville ce n’est pas courant, mais à Cuba on consomme local. À Santiago, des effluves attestent de leur présence dans des cours et jusque sur des balcons, en plein centre ville.

En l’absence presque complète de viande de bœuf, le porc est souvent associé aux repas de fête. Ci-dessus début janvier à La Havane, un beau spécimen a survécu à la Nochevieja mais ça ne va pas durer…

Ci-dessous, un dimanche de printemps à Camaguey : un petit tour en ville et les cochinitos seront vendus.

Camaguey se vende cochinitos 2012
Camaguey se vende cochinitos 2012
La cuisson du cochinito débute en public et dès le matin dans le barrio Chino, La Havane, décembre 2017.

Âmes sensibles et vegans s’abstenir : les cochons sont la plupart du temps embrochés entiers, en pleine rue, où ils cuisent pendant des heures…


Photo à la Une : Mercado Egido, Habana Vieja ; un beau spécimen de cochinito en vente pour les fêtes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *