A comme Agropecuario

Agro ou agropecuario, c’est le petit nom des marchés alimentaires sur l’île. Ils sont généralement approvisionnés localement et… irrégulièrement. Notez que les vendeurs sont salariés de l’État, il ne s’agit donc pas à proprement parler de marchés de producteurs.

Agriculture urbaine, Organopónicos, libreta, lucha : des notions essentielles pour comprendre ce qui se joue sur les agros citadins. C’est du pain quotidien dont il s’agit et la lutte est parfois âpre.

Mercado agropecuario à Cienfuegos, 2010

Ceci étant, pour les voyageurs, le petit tour au marché est un moment d’enchantement. Préparez vos CUP et à vous les aguacates pour quelques sous.

Ah et n’oubliez pas vos jabas (sacs plastique) car ils ne sont absolument pas fournis !


Photo à la Une : Un mercado agropecuario dans Habana Vieja, avril 2019.


Suite de l’abécédaire de l’espace public ici :