Miami – La Havane en skateboard

C’est l’histoire d’un type qui cherche sur Internet une idée de vacances pour faire du skate avec son fils. Quelques images de La Havane et c’est la révélation : c’est là qu’ils iront.

Le départ

Il possède des magasins de skateboard en Floride, est cubain-américain de deuxième génération. À la vue des planches épuisées utilisées par ses cousins de la Grande Île, il pense tout de suite à emmener du matériel pour l’offrir à la communauté des skaters cubains.

Incrédulité autour de lui : certains pensaient qu’il ne pourrait pas surmonter l’embargo, d’autres que les jeunes skaters vus sur la vidéo n’étaient qu’une bande de communistes…

Mais il ne désarmait pas. Il organisa la collecte, auprès des gamins du quartier puis sur Internet et les skates commençaient à s’empiler chez lui tandis qu’il préparait son voyage. Un groupe de heavy metal est même venu jouer au skate park de Kendall, Miami-Dade County, pour accélérer le mouvement.

Capture d’écran du film Havana Cuba Skate Tour sur la chaîne youtube Flama. Droits réservés.

La traversée

Pas plutôt débarqué à La Havane, René Lecour (car c’est son nom) tombe sur Pando, un vétéran du skate à Cuba. Ces deux là s’entendent tout de suite pour organiser la distribution du matériel. Pando (Che Alejandro Pando Napoles de son vrai patronyme) explique les difficultés rencontrées au quotidien, sans possibilité de trouver des pièces pour entretenir sa planche. Et le mauvais état des rares skateparks, ce qui ‘est pas une surprise. Car depuis l’importation des premières planches par les soldats russes, dans les années 80, le skate n’a jamais été considéré comme un sport à part entière, mais plutôt comme une activité de rue marginale.


Le skate à La Havane en 5 lieux (parmi d’autres)

Regla : depuis son sommet, les amateurs aiment  dévaler les longues rues sinueuses, propices au longboard.
El Prado : le terre-plein central de cette avenue a le sol le plus lisse de tout le quartier ! En attendant de devenir les Champs Élysées de la capitale, il abrite sa communauté de skaters.
Le Parque Acapulco (près du ciné du même nom, calle 26) est le lieu de rassemblement de la Acapulco team.
23 y G, toutes les tribus urbaines s’y retrouvent le soir : frikis, roqueros et skaters.
Et  bien sûr le Patinodromo du Parque Metropolitano, entre Rio Almendares et Ciudad Deportiva.


La première rencontre avec la communauté informelle des skaters cubains a lieu au Parque Metropolitano et elle sera suivie de beaucoup d’autres. Mais il ne s’agit pas seulement de distribution, car très vite les Américains se rendent compte que ce qui manque le plus à leurs nouveaux amis, c’est la possibilité d’échanger et de pratiquer ensemble. Amigo Skate est né.

À l’abordage

À ce jour, l’équipe d’Amigo Skate a déjà organisé deux AmiGo Skateboarding Days à La Havane en 2015 et 2016, monté des expos de tatouages à Maxim Rock, contribué à la reconstruction du DIY park, introduit près de 7 tonnes d’équipements de skateboard à Cuba et organisé une série de compétitions, incluant les participantes féminines, aussi… Et ce n’est pas tout : depuis 2015 l’équipe est présente à Haïti auprès des jeunes de Jacmel.

Amigo Skate Cuba 2017 : mettre la main à la pâte !

Ils débarquent le 20 juin à La Havane pour fêter les 7 ans d’existence de leur folle entreprise. Au programme : Skate, skate et skate plus musique, tatouages et street art. Tout un univers… Sans oublier la réfection des installations existantes. Et une expo photo à la… à la… je vous le donne en mille : Fabrica de Arte Cubano !

Pour ne rater aucun rendez-vous, connectez vous à la page FB Amigo Skate.  Et jetez un œil au site Amigo Skate pour l’histoire, les portraits, les vidéos et le bouton « donate » !


Voir l’article de Patrick Oppmann American brings skateboarding diplomacy to Cuba sur le site de CNN.

Photo à la Une : Children having fun with a skateboard by the « Recovas ». Havana (La Habana), Cuba. Jorge Royan, wikimedia Commons. Merci !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *