Vampiros en La Habana : 30 ans et toutes ses dents !

Le 18 juillet 1985 sortait sur les écrans cubains Vampiros en La Habana, pur produit de l’ICAIC, réalisé par Juan Padrón et doublé par une brochette d’excellents acteurs aux voix tendres et hilarantes. Certaines répliques sont devenues culte mais ce qu’on ne peut pas oublier c’est surtout le son monumental de la trompette d’Arturo Sandoval. Sérénade ci-dessous :

Arturo Sandoval

Tout petit il s’intéresse à plusieurs instruments, dont les percussions, pour finalement choisir la trompette.

En 1967 il intègre l’Orquesta Cubana de Musica Moderna dont plusieurs membres (Paquito D’Rivera, Chucho Valdés, Sandoval…) fonderont Irakere à une époque où le jazz n’était pas en odeur de sainteté à Cuba. Sandoval fera visiter les quartiers du guanguanco à Dizzy Gillespie lors d’une tournée de celui-ci dans l’Île, sans oser dans un premier temps lui avouer qu’il est musicien. Une fois le pot aux roses découvert, ces deux-là ne se quitteront plus.

En 1990 (10 ans après le saxophoniste Paquito D’Rivera)  il se fait la malle à l’occasion d’une tournée en Italie, puis installe sa petite famille à Miami. Il obtient – pas vraiment une sinécure – la citoyenneté américaine et depuis, collectionne les Grammy…

Juan Padrón

Juan Padrón, lui, est resté à Cuba.

Surnommé « El último mambí »  pour son personnage d’Elpidio Valdés, il a été un pilier du département d’animation de l’ICAIC, jusqu’à son dernier souffle. Juan nous a quittés ce mardi 24 mars au petit matin. Qui sait ce que la présente épidémie aurait inspiré au père de Vampiros en La Habana ?


Titre français : Vampires à La Havane, Titre original : Vampiros en La Habana, Réalisation : Juan Padrón, Image : Julio Simoneau, Scénario : Juan Padrón et Ernesto Padrón, Musique : Rembert Egues avec Arturo Sandoval.

Durée : 69 minutes, Sortie en France : 7 juillet 1999

Acteurs : Juan Padrón, Irela Bravo, Frank González, Margarita Aguero, Manuel Marín, Mirella Guillot, Carmen Solar, Christine Schnell, Krikor Melikyan, Carlos González…

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *