La utopía paralela – Ciudades soñadas en Cuba (1980-1993)


Détails de l'événement


Citadines citoyennes

La glorieta du Parque Coyula à Miramar.

Entre 1980 et 1993, eut lieu à Cuba un mouvement insolite et contradictoire : la création d’une architecture occidentale sans marché, la mise en orbite d’une utopie collective ignorée de l’Etat.

L’exposition se propose – entre autres – de re-regarder les projets conçus par une génération d’architectes nés avec la Revolución.

En 8 chapitres : Ciudad Prólogo, Monumentos en presente, Una habitación en el mañana, Utopías instantáneas, Reconstruir el Malecón para romper el Muro, Guantánamo : última frontera de la guerra fría, La ciudad invisible et Luces de la ciudad, elle propose un voyage des solares aux barbacoas, de l’art déco du Malecón au kitsch fifties des grands hôtels, d’Italo Calvino à la Base Navale de Guantánamo, de Cojímar à Alamar… bien loin de la vision stéréotypée de la ciudad colonial dont Habana Vieja est l’archétype.

Un projet de Iván de la Nuez avec la collaboration de Atelier Morales.