Cárdenas, Mon ombre après minuit


Détails de l'événement


Agustín Cárdenas, sans titre, 1955.

Interrompue quelques mois pour les raisons que vous savez, l’exposition des œuvres d’Agustín Cárdenas (1927 – 2001) vous est de nouveau ouverte, jusqu’au 19 décembre.

Poétiquement nommée Mon ombre après minuit, d’après le titre d’un de ses dessins, l’expo présente des œuvres sur papier, des sculptures de petite taille et des archives familiales qui concourent à dessiner non seulement le parcours de l’artiste, mais aussi celui de la génération des cubains qui séjournaient en Europe dans les années 50.

Agustín Cárdenas dans els années 70, collection privée.

Agustín Cárdenas s’est installé à Paris en 1955, il y a rencontré les surréalistes et poursuivi sa recherche d’une abstraction souple et sensuelle, de formes élastiques et puissamment ancrées dans la terre, en utilisant à peu près tous les matériaux, du stylo bic au bronze.

Entrée libre et sensation de retour vers le futur garantie !