Wifi à la fraîche !

La Rampa du Malecon au Ciné Yara, le parque de l’avenue 51, le parque Fe del Valle sur Galiano et San Rafael, l’amphithéâtre de Marianao, le Paseo de la Villa Panamericana : qu’ont-ils en commun ces lieux passants de La Havane ?

Ils ont été les premiers à être équipés en wifi au tarif de 2 CUC de l’heure (1.50 CUC depuis le 20 décembre 2016) !

Si vous ne savez pas comment repérer ces zones sur une carte, voici un lien qui va vous y aider.


Pour des nouvelles vraiment fraîches, voir l’article Recherche WIFI désespérément !


Mise à jour janvier 2016 : La Rampa (Malecón hasta el cine Yara),
Parque Línea y L, Vedado,
Parque de 5, La Lisa,
Parque Fe del Valle (Galeano y San Rafael, centro Habana),
Parque Mónaco, 10 de Octubre,
Parque Coyula, Calle 30 y 19, Playa,
Parque 13 y 76, Playa, Anfiteatro de Marianao,
Pabellones Central y 14 EXPOCUBA.

Et dans les quartiers plus périphériques : Parque José Martí, Santiago de Las Vegas, Parque Santa Amalia, Arroyo Naranjo, Parque José Martí, San Miguel del Padrón, Parque Viondi, Guanabacoa, Parque Las Madres, Regla, Paseo de la Villa Panamericana, Parque Hanoi et Centro Cultural, Alamar.

La capitale c’est bien mais ce n’est pas tout : les parques Independencia et Roberto Amarán à Pinar del Rio, le bulevar et le parque de la Iglesia à Artemisa,  le parque de Güines et le bulevar de San José à Mayabeque, le parque de la Libertad et Peñas Altas à Matanzas, les parques Leoncio Vidal et Remedios à Santa Clara en bénéficieront aussi de même que le parque Marti et le Rápido de Punta Gorda à Cienfuegos, les parques Céspedes, de Trinidad et Serafín Sánchez à Sancti Spiritus, les parques Martí et Morón de Ciego de Ávila, le parque Agramonte et la plaza del Galo de Camagüey.

L’Oriente n’est pas oublié avec la plaza Martiana et le Tanque de Buena Vista à Las Tunas, les parques Calixto García et Julio Grave de Peralta de Holguín, les bulevares Bayamo et Manzanillo à Granma, les parques Céspedes, Ferreiro et la jolie Plaza de Marte à Santiago, les places de Guantánamo et de Baracoa. Et enfin le bulevar de Nueva Gerona sur l’Île de la Jeunesse.

Santiago, toute une nuit WIFI 2015
Santiago, toute une nuit WIFI 2015

Pour se connecter il faut avoir un compte Nauta, temporaire ou permanent (voir la page connexions, c’est très simple), et bien sûr le mobile ou laptop qui va bien.

Si les hôtels, l’aéroport José Marti et certains spots touristiques étaient déjà bien connectés, les lieux listés ci-dessus sont fréquentés par les cubains au quotidien, et c’est maintenant que ça change vraiment pour eux ! Ainsi toujours pas de connections dans les foyers mais Internet est dans la rue, à la fraîche, sur un banc public…  Et je vois d’ici tous les petits métiers qui fleurissent pour vendre des cartes d’accès ou aider les touristes à configurer leur compte Nauta…

Dernières nouvelles : Le choix des heureux territoires élus est fait en fonction des expériences récentes : les conditions techniques et topologiques sont prises en compte ainsi qu’un truc tout bête : l’éclairage nocturne !

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure que les informations filtrent.

Bonne connexion !


Photo à la Une : La Havane, magasin Hotpoint dans la calle San Rafael, 2014.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *