Sujetos y predicados : la grammaire qui se visite

Sujetos y Predicados, autrement dit Sujets et Prédicats, n’est pas une leçon de grammaire espagnole en  ligne mais le titre d’une expo visible tout l’été à la Fabrica de Arte Cubano.

Cristina Díaz a rassemblé les œuvres d’une vingtaine d’artistes, à découvrir dans le tracé labyrinthique de la galerie. Sujet, le visiteur entre en contact avec les prédicats que sont ces œuvres à forte valeur déclarative.

Mémoire, passé, histoire, utopie, nostalgie du pays perdu, oubli et condition insulaire y sont énoncés par métaphore, ironie, double sens, parodie, intertextualité, subterfuge et humour.

Telle cette performance Ornamental d’Adonis Flores qui joue du double sens du mot plantado, difficilement traduisible. Planté / planton ? Bon, mais on n’est nullement obligé d’emmener son Bescherelle, le tout peut aussi s’appréhender comme un jeu !

sujeto y predicado, droits réservés.
sujeto y predicado, droits réservés.

Sujetos y Predicados : Adonis Flores, Yoan et Ivan Capote, Mabel Poblet, René Peña, Meira & Toirac, Ariamna Contino & Alex Hernández, Adrián Fernández, Jorge Otero, Enrique Rottenberg (photographe résident), Carlos Quintana.… à la Fábrica de Arte Cubano.

Si vous êtes à La Havane et faites des photos dans l’expo n’hésitez pas à les envoyer pour parution !


Photo à la Une : Adonis Flores, performance d’ouverture de l’exposition Sujetos y Predicados à la Fábrica de Arte Cubano, Juillet 2016. Droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *