Carlos Quintana, Save Mucho (fragment) à la Galeria Artis 718, droits réservés.

Save mucho, Carlos Quintana

Peinture fraîche à la galerie Artis 718 et découverte d’une belle personnalité de la peinture cubaine : Carlos Quintana, maître de la couleur et des grands formats. Après les bestiaires imaginaires et  éléphants anthropomorphes, il propose cette fois-ci une série de toiles représentant des livres grands ouverts, laissant penser qu’il en connaît un rayon – d’où le titre de l’exposition…

Pourtant dans une interview réalisée par Havana Cultura il déclare être quasiment autodidacte. Jetez un œil, ça vaut le coup ! Sous-titres en français et visite gratuite du Vedado par la même occasion :

Rien de folkloriquement cubain dans cette œuvre. Quintana séjourne d’ailleurs régulièrement hors de l’Île pendant de longues périodes et s’intéresse plus à la Chine qu’aux palmas reales.

Si ce n’est que pour un artiste de sa génération, la question de la résistance est complètement incorporée, tout l’art consistant à laisser sourdre l’inquiétude sous une explosion de couleurs d’une immense vitalité.

Carlos Quintana, expo Save Mucho à la Galeria Artis 718, 2016.
Carlos Quintana, expo Save Mucho à la Galeria Artis 718, 2016.

À voir à la Galerie Artis 718 jusque début mars 2016.

Profitez-en pour vous balader dans Miramar, un quartier rarement évoqué dans les guides mais très intéressant, notamment car les anciens liens avec l’Europe et les États-Unis y sont encore bien visibles. Si vous êtes bons marcheurs, poussez jusqu’à Romerillo et l’ISA. Ou arrêtez-vous en route à la Carpa Trompoloco, vous y verrez peut-être les éléphants chers à Carlos Quintana !


Image à la Une : Carlos Quintana. Droits réservés.

Voir un bel article en anglais avec un portfolio d’œuvres plus anciennes dans lahabana.com

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *