Connexions

Difficile, en 2017, d’être à jour sur les connexions internet et téléphone : depuis la première zone WIFI publique à l’été 2015, chaque jour amène sa nouveauté !

Smartphone

Dans les grandes lignes : Le móvil fait désormais partie de la vie quotidienne des cubains, mais c’est assez récent. Quant au vôtre, il fonctionnera à Cuba mais vous coûtera un bras. Mieux vaut se limiter aux messages texte, et oublier tous les widgets que vous avez mis dedans, ils ne fonctionneront pas. Cependant, avec l’abonnement ou la carte idoine (voir plus bas) il pourra vous servir de base internet ! Les Cubains utilisent plusieurs applis bien pratiques, j’y consacrerai un article prochainement.

Je vous conseille de charger, avant votre départ, l’appli Carte de Cuba hors ligne qui se révélera précieuse pour vos déplacements !

Viñales, Telefonía móvil 2014
Viñales, Telefonía móvil 2014

Internet

Si votre hôte a une connexion chez lui, c’est qu’il est ministre ou diplomate, professeur d’Université ou artiste tournant régulièrement à l’étranger¹. Ou encore qu’il fait partie des heureux élus du quartier Habana Vieja qui ont été équipés fin 2016 à titre expérimental. Bravo !

Si ce n’est pas le cas il vous reste la possibilité d’aller dans un des espaces publics récemment équipés du WIFI. En effet l’entreprise nationale ETECSA propose via le service Nauta² de se connecter dans l’espace public, ce qui a déclenché un véritable phénomène de société et une fureur pour les chats en ligne sur Imo.

WIFI public

Jetez un œil à l’article Recherche wifi désespérément… pour connaître les spots et les visualiser sur des cartes. Et mettez vos infos à jour avant de partir car de nouveaux espaces sont équipés régulièrement  !

Les business centers des grands hôtels fonctionnent toujours mais ils sont très chers pour les non-résidents : 10 CUC de l’heure !  Cependant ils offrent la possibilité d’imprimer si nécessaire (bien utile pour une carte d’embarquement par exemple). À ce prix, la bonne nouvelle c’est que la connexion est excellente. La maîtrise du clavier qwerty espagnol est un plus sinon vous allez perdre de chères minutes à chercher l’@ !

Salas de navegación

Pratiques pour surfer assis et à l’abri des intempéries, elles sont au nombre de 611 dans toute l’Île, avec un total de 2005 postes disponibles (quand ils fonctionnent). On les trouve majoritairement en ville, dans les installations hôtelières (230), les boutiques Etecsa (199), les Joven Club de Computación (organismes émanant des Jeunesses Communistes) ou à la poste (Correos de Cuba). L’aéroport José Marti de La Havane est connecté ainsi que certains centres médicaux, mais eux vous n’aurez probablement pas l’occasion de les fréquenter.

Gratuité ?

Enfin il existe de rares lieux publics où la connexion est gratuite, à commencer par le Museo Orgánico Romerillo piloté par l’artiste Kcho et les abords de l’Universidad de La Habana (plus central, mais encore faut-il récupérer le code). Voir l’article Wifi gratis : aqui no se rinde nadie !

Pour contourner ces problèmes et contribuer à faire baisser la facture, l’arrivée d’une appli (voir l’article Zapya fait le buzz à Cuba) qui permet le transfert de fichiers sans connexion internet modifie considérablement le tableau. À essayer !


¹ Bonne nouvelle pour les enseignants et certains étudiants : l’État les équipe progressivement d’une connexion à la maison avec un crédit de 25 heures par mois… quand ça marche. Voir l’article Internet tend sa toile…

Holguin, wifi public Parque Calixto Garcia, capté depuis la bibliothèque.
Holguin, wifi public Parque Calixto Garcia, capté depuis la bibliothèque.

² Nauta fonctionne sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordi, au tarif de 2 CUC de l’heure (1.50 CUC depuis le 20 décembre 2016). Il vous suffit d’acheter une carte chez Etecsa pour 1/2h, 1h ou 5h, de vous connecter dans un des lieux équipés et de vous laisser guider.

mode d'emploi connexion WIFI Nauta, 2015
mode d’emploi connexion WIFI Nauta, 2015

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer