Notre argent à La Havane

Deux monnaies coexistent à Cuba : le CUP alias Peso alias Moneda Nacional et le CUC (prononcer cé-ou-cé) alias Divisa alias dólar (pluriel dólares) ou encore Peso convertible. Rendez-vous à la page CUP & CUC pour comprendre l’origine et réviser les principes.

Et maintenant attaquons le vif su sujet : que faire et avec quelle monnaie à La Havane ? Petite liste¹ ci-dessous et  trois conseils gratuits :

Demandez toujours, gentiment, si le prix annoncé est bien en moneda nacional ou en CUC : vous aurez plutôt de bonnes surprises et vous éviterez les mauvaises. Ensuite, dans les situations où il existe deux prix pour le même service, sachez que l’attribution du prix « cubain » ou du prix « étranger » ne dépend pas seulement de votre nationalité mais aussi de votre attitude et de vos efforts pour parler espagnol. Enfin, souvenez-vous qu’un CUC c’est peut-être un détail pour vous mais pour lui ça veut dire beaucoup.

santiago-mamoncillos-mamayas-2015

10 centavos

Mamoncillos ou mamayas en bouquet, achetés dans la rue. Un peu acides mais il faut tout essayer dans la vie !

santa-clara-viandas-2015

1 à 3 pesos

Une livre de boniato, malanga ou yuca (les féculents succulents chéris des Cubains) pour ceux qui peuvent se faire la cuisine. Pour les patates c’est plus cher.

10 pesos

Un paquet de 230 g de galletas Sabor Maria, un peu dures mais pas mauvaises du tout.
Une entrée au ciné ou au théâtre pour les Cubains et les malin-es.
Un trajet moyen en colectivo du Vedado au Parque Central par exemple. Le même trajet en taxi ou cocotaxi : 5 CUC voire plus.

la-havane-mariposas-2015

15 pesos

Un beau bouquet de mariposas au marché de la calle K. Le parfum est inoubliable.

santiago-salon-de-belleza-2015

1 CUC

Pédicure et pose de vernis chez une cuentapropista.
Accès pour les étrangers (et puis finalement non, on va se retenir) dans des toilettes dégueulasses du relais routier où tous les bus Viazul s’arrêtent. ¡Que vergüenza !
Un café excellent en terrasse pas trop chic.
Une heure de connexion wifi sur l’un des spots publics, avec une carte Nauta.

Cienfuegos, condones y refresco 2010

1 à 3 CUC

Un refresco nacional, une bière ou un cocktail en terrasse plus ou moins chic.

 

À partir de 2 CUC ? Voyez la page 2 :

Une réflexion sur « Notre argent à La Havane »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *