Metro, l’appli qui appellera un taxi

Eduardo Sánchez, étudiant à La Havane, s’est mis en tête d’organiser l’inorganisable : les transports en commun à Cuba. Actuellement il n’existe même pas de plan  disponible en magasin et les arrêts d’autobus n’affichent aucun horaire…

Mais voilà, le jeune informaticien travaille à Metro, « The Cuban Urban Transport App ». Une application pour smartphones qui se propose d’utiliser les NTIC pour solutionner le gros problème des déplacements dans la capitale.

La Havane, arrêt bus, taxi, transports scolaires sur le Paseo, décembre 2014.
La Havane, arrêt bus, taxi, transports scolaires sur le Paseo, décembre 2014.

Pour l’instant 2 volets sont en développement : la base de données qui recense les trajets des guaguas et la plateforme de connexion entre taxis et usagers. Un Uber cubain quoi… qui utiliserait le réseau officiel Nauta¹ et nécessiterait donc une connexion wifi. Du coup tout le monde ne croit pas à la faisabilité de ce projet et vous aurez compris que le jeune inventeur n’est pas au bout de ses peines…


Hi, I’m willing to invest in this startup. Who should I get in contact with? regards Mark Z.
Eh oui c’est bien lui. Monsieur Zuckerberg vient d’envoyer ce message (le 3 juin 2016) en commentaire de l’article sur le site ElToque… Info ou intox ? L’avenir nous le dira.


Et si Eduardo Sánchez venait de décrocher le cocotier ? Retenez bien son nom ! On lui souhaite de réussir dans son entreprise qui pourrait bien changer en profondeur la vie des habitants de La Havane – enfin, ceux qui en ont les moyens – pour le meilleur et pour le moins bon aussi… Je suis l’affaire et vous tiens au courant !


¹ voir la page Connexions pour le mode d’emploi de ce service wifi payant.

D’après un article de Iván del Toro Hernández sur le site ElToque : METRO: el naciente UBER cubano.

Photo à la Une : L’application METRO au carrefour de 23 y L, Vedado, 2016. Photo Eduardo Sanchez.

Enregistrer

Enregistrer

4 réflexions sur « Metro, l’appli qui appellera un taxi »

  1. Céline, sorry to burst your bubble. Eduardo was a student of mine last year, and METRO is all smoke and mirrors right now. The « Mr. Zuckerberg » in the comments was just a friend of mine playing a prank on Eduardo, out of the frustration of seeing Eduardo boast all over the place about how great METRO is (will be) when they have done absolutely nothing.

  2. Hi, Céline.

    Everyone can name himself Mark Zuckerberg. I’m sure you’ll easily notice I’m not Mr. Zuckerberg… I know the person who « impersonated » Mr. Zuckerberg in the comment you are referring to. He was just trying to add another ironic comment about this project, which is actually nothing but vaporware. I think this could be somehow inferred from previous comments but, of course, ElToque is the one to blame here: they should have made some checks before actually publishing anything.

    I just wanted to warn you about this because there are people reading your blog and it’s your credibility what’s at stake here.

    Regards.

  3. Cher monsieur,
    Merci pour votre commentaire. Votre connaissance imparfaite du français vous a probablement empêché de déceler le ton légèrement dubitatif de mon billet. L’objectif de ce site est d’informer les lecteurs français sur ce qui bouge dans la société cubaine : Un étudiant qui travaille sur une appli dans une société où les connexions sont rares et chères, pour moi c’est un sujet, indépendamment des probabilités de réussite. Et il faut que ça se sache ! D’ailleurs si vous avez connaissance d’autres projets de cet ordre je serai ravie de relayer l’info. Je souhaite bonne chance à tous les jeunes cubains et cubaines qui développent leur projet professionnel en ces temps de bouleversement socio-politique !
    Bien cordialement,
    Céline
    (need a translation ? just ask)

  4. Bonjour et merci pour votre commentaire. Vous pouvez voir ma réponse au message de M. Zuckerberg ci-dessus.
    Bien cordialement,
    B. Gates jejeje…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *