Liudmila et les chaussures

Des chaussures ! l’artiste Liudmila López Domínguez n’en démord pas et en voit partout. De toutes tailles, parfois monumentales, parfois à roulettes et toujours à talon. Avec quelques exemplaires bleues, blanches et rouges, elle est capable de transformer une vitrine de maroquinier en drapeau cubain.

Liudmila Lopez Dominguez, Estados, 2016, droits réservés.
Liudmila Lopez Dominguez, Estados, 2016, droits réservés.

C’est vrai que la chaussure est une obsession nationale… Mais récemment elle est passée à la burqua qu’elle traite à la découpe laser. Un univers légèrement surréaliste et décalé, à voir à Santiago de Cuba jusque début juillet et à la capitale à partir de mi octobre.

Liudmila López Domínguez est née à La Havane en 1977 et a grandi à Santiago de Cuba. Peinture, sculpture, photographie, gravure, céramique et bronze : elle expose dans les deux villes et à l’occasion en Espagne et jusqu’au Pakistan ! Dans son atelier Babalú Ayé de Centro Habana, à un pâté de maison du Malecon, elle expose aussi d’autres artistes de sa génération.


Source : Liudmila López Domínguez: Nuevos estados de « La Zapatera Prodigiosa ».

Photo : une des chaussures prodigieuses de Liudmila Lopez, Biennale de La Havane, droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *