Estudio Los Carpinteros, photo Edu Bayer dans El Pais, droits réservés.

Les Nouvelles Galeries : initiatives d’artistes

Longtemps fruit défendu à l’extérieur de l’Île, la production artistique cubaine est aujourd’hui en mode « corne d’abondance ». Les collectionneurs du monde entier s’intéressent de près à Cuba, ce petit bout de terre à la créativité explosive¹ et au goût de transgression. Nouvelles tendances, nouveaux marchés : de nouveaux modèles économiques s’imposent !

Résultats collatéraux : D’une part les échanges culturels ont largement devancé les négociations diplomatiques (si ces dernières étaient menées par les commissaires d’expositions, la cote de l’embargo aurait chuté dramatiquement). Et d’autre part les galeries officielles (excellentes mais dépendantes de l’État) doivent maintenant partager le territoire avec des initiatives privées.

Rappel : les galeries privées n’ont pas d’existence légale à Cuba, mais les artistes peuvent ouvrir leurs studios et y vendre leur œuvres. De là à exposer le travail des collègues, proposer des résidences et se lancer dans un véritable travail de curation… le pas est vite franchi.

expo Karaoké à El Apartamento, photo droits réservés.
expo Karaoké à El Apartamento, photo droits réservés.

D’autant que l’argent manque, mais pas l’espace ! De nombreux plasticiens ont ainsi investi des demeures du Vedado ou de Miramar pour y vivre et y exposer leur travail. Effet choc à faire pâlir d’envie les rédactrices de Elle Déco (et moi donc) !

Parfois aussi le but est tout simplement de gagner sa vie en s’insérant dans le circuit le plus court possible : directement du producteur au consommateur ! Toutes motivations confondues, voici un panorama forcément incomplet des galeries et studios indépendants :

Dans le Vedado :

Espacio Aglutinador, Sandra Cceballos, droits réservés.
Espacio Aglutinador, Sandra Cceballos, droits réservés.

Espacio Aglutinador : contre vents et marées depuis 1994, Sandra Ceballos avec Ezequiel Suárez puis René Quintana, exposent leurs pairs dans leur maison et publient des textes critiques. Site espacioaglutinador.com, page FB, localisation. En 2017, cet espace est en pleine mutationn. Voir l’article Espacio Aglutinador, workshops en vue.

Estudio Los Carpinteros : Revenus sur l’Île, ils achètent une maison dans le Nuevo Vedado et en font leur studio-galerie. Cette demeure a une histoire qui mériterait largement un article… Actualités sur les expos Urbi et Orbi : Site loscarpinteros.net, page FB (?), localisation.

Locación Cristo Salvador : conceptuelle, alternative, confidentielle ! Pour le collectif qui l’anime, il ne s’agit pas tant de s’ouvrir au marché que de proposer des pratiques artistiques de résistance aux standards socio-culturels. Site internet (?), page FB, localisation.

Ouverture publique à Locación Cristo Salvador
Ouverture publique à Locación Cristo Salvador

El Apartamento : comme son nom l’indique, un appart immense et des expos pointues dans le Vedado, tout près du Malecon. On y trouve notamment les œuvres décapantes de Diana Fonseca, Juan Carlos Alom ou du duo Jorge & Larry. Site artapartamento.com, page FB (?), localisation.

Fucina des Artistas : comme le nom l’indique, ici l’on bosse. Ateliers et galerie ouverts sur le va-et-vient de la calle 23, voisin du ciné Chaplin, petit mais inratable. Site fucinadesartistas.com, page FB, localisation.

Damian Aquiles : voir l’article L’Homme qui marche : une belle maison et des œuvres qui dialoguent avec meubles et lustres vintage. Site internet et page FB (?), localisation.

À Miramar :

Artista x Artista (prononcer artista por artista) : projet développé par Carlos Garaicoa depuis 2006. L’artiste fait partie des éclaireurs qui ont testé toutes les difficultés de l’initiative et qui trouvent que l’ouverture économique leur facilite un peu le travail ! Il s’agit essentiellement d’organiser des résidences croisées : un mois à La Havane pour un Espagnol (par exemple) et en retour, un mois à Madrid pour un Cubain. Se déplacer, créer en territoire inconnu… c’est essentiel. Dates des open studios dans le bel appartement années 50 de Miramar : site artistaxartista.org (désactivé en 2017), page FB, localisation.

331 Art Space, dialogue artiste - visiteurs. Photo droits réservés.
331 Art Space, dialogue artiste – visiteurs. Photo droits réservés.

331 Art Space : remarquez le nom de la galerie, directement en anglais. Ce « space » tenu par des peintres et photographes ne désemplit pas, notamment depuis qu’il est apparu dans plusieurs reportages aux États-Unis. Site internet (?), page FB, localisation.

Miramar 601 : un studio ouvert par Alejandro Guanche et Aramís Santos qui ont débauché deux jeunes curatrices du Museo Nacional de Bellas Artes pour lancer leur première exposition collective. Site miramar601.com, page FB (?), localisation sur la 5e avenue !

Dans Habana Vieja et Centro Habana :

Parmi les nombreuses initiatives pour redonner vie au quartier, le Norvégien Ole Martin Lund Bø a ouvert sa galerie récemment, ça s’appelle Meat & Marble !Un peu plus loin, Seis-Seis Estudio de Arte Contemporáneo se niche derrière la cathédrale (photos N&B de Raúl Cañibano ou René Peña, entre autres…) et DNasco Studio dans Centro Habana…

Je m’arrête là car la liste pourrait s’allonger à l’infini et il faudrait un poste à plein temps pour la tenir à jour (OK, je postule de suite).

Notez bien que ces lieux ne sont pas systématiquement ouverts au public à heures fixes, ce qui est bien normal, s’agissant d’appartements ou studios privés. Renseignez-vous ou téléphonez avant de passer !

Jetez un œil à la page Arts visuels vous y trouverez une liste de galeries officielles et de lieux atypiques (Museo Organico Romerillo, Fábrica de Arte Cubano…). Ces derniers, au delà de leur fonction de lieu d’exposition, ont la dimension de centres culturels pluridisciplinaires.

Allez également sur openstreetmap ! Je contribue à compléter la carte de La Havane en y pointant les lieux de culture. Normalement tous les lieux cités dans cet article devraient s’y trouver.

Et pendant votre tournée des vernissages, si vous découvrez une adresse qui en vaut la peine, merci d’envoyer l’info. Tchin !


¹ 51 artistes cubain-es se trouvent en 2016 dans le classement des 1000 artistes latino-américains les plus vendus. Tania Bruguera et Kcho en tête. C’est pas mal pour un pays de 11 000 habitants !

Photo à la Une : inauguration du Estudio Los Carpinteros, d’après une photo de Edu Bayer dans El Pais, droits réservés.

Lire l’ article : Meet Laura Danaras dans The New Cuba.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réflexion sur « Les Nouvelles Galeries : initiatives d’artistes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *