Le Metal fond sur Cuba

Pendant qu’on se les gèle en Europe, Brutal Fest fait chauffer le Metal à Cuba. Du 17 au 26 février, la caravane traverse une nouvelle fois l’Île d’Est en Ouest, avec les français Wake the Dead, In Other Climes et Colossus of Destiny, accompagnés des États-Uniens The Cryptics.

Metal, hardcore et trash vont abreuver les jeunes cubains et… les visiteurs ébaubis qui croyaient benoîtement que tout Cuba vibre en permanence au son de la timba ou du Reggaetón.

Mais musicalement, à Cuba tout est possible. La preuve : transgenre pour l’occasion, le groupe La Horde livrait une version hardcore de Chan Chan pendant le Brutal Fest 2015 !

Concerts le 17 à Bayamo, le 18 à Holguin, le 21 à Camagüey, le 23 à Santa Clara et enfin les 25 et 26 à La Madriguera de La Havane. Chaleur !


Brutal Fest est l’œuvre de Brutal Beatdown Records, initiative de David Chapet, un français de Cuba. La base se trouve au Maxim Rock. L’Agencia Cubana de Rock et l’Ambassade de France, entre autres, sont de la fête.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *