Kalei2copio Havana : Cuba au Portugal

La grande expo d’art contemporain cubain qu’on n’a pas encore montée¹ en France ? Il faut prendre la route du Portugal pour la voir. Une route bucolique, car la Galeria Mário Sequeira prend ses aises dans la campagne près de Braga. Parties de Factoria Habana, les œuvres de  Yoan Capote, Duvier del Dago, Aimée García, Rocío García, Meira Marrero & José Toirac, Niebla Boza Diseño et Mabel Poblet sont à découvrir dans ce cadre étonnant.

Yoan Capote expose notamment une toile de la série Palangre, des marines scintillantes… et hérissées de milliers de hameçons. Duvier del Dago montre ses dessins tridimensionnels, hologrammes impeccables formés de simples fils de coton. Dans la série Times of Silence (2016), Aimée Garcia poursuit son travail de brodeuse sur tous supports, même des articles de Granma… tandis que Rocío García, de la génération précédente, expose ses compositions électriques qui semblent tirées de BD des années 80, n’était-ce la taille (immense) et le procédé (huile sur toile).

Rocio Garcia, The Mission, p. 8 (2015) pendant l’accrochage à la Galeria Mario Sequeira.

Meira Marrero & José Toirac, comme beaucoup (trop ?) d’artistes de leur génération, puisent dans le stock inépuisable (quoique… ) des images iconiques de l’histoire de leur pays. Mabel Poblet, elle, prend le large avec 90 millas : son corps fragmenté, imprimé sur des disques vinyle,  flotte sur de Détroit de Floride tandis qu’un mécanisme implacable fait tourner l’ensemble, imposant une vision partielle et changeante de cette Ophélie high tech.


Vous pouvez voir quelques instants de 90 millas ici.

La série Palangre de Yoan Capote est exposée simultanément à la galerie Jack Shainman de New York.

Pour plus d’infos sur la création plastique à Cuba, voyez la page Arts visuels.


Quant à Niebla Boza Diseño, ils représentent les arts graphiques cubains, ultra présents dans la paysage visuel de l’Île. Vous l’aviez compris, Kalei2copio se prononce « kaleidoscopio » et ce titre introduit très bien l’intention de la curatrice Concha Fontenla (directrice de Factoria Habana) : offrir une vision diffractée des démarches et esthétiques des artistes cubains contemporains. Elle en a choisi 9, de plusieurs générations, et c’est frustrant mais suffisant pour prendre conscience de la vitalité de la création cubaine.

Tous ces artistes exposent régulièrement aux États-Unis et dans les deux Amériques, parfois en Espagne, à l’occasion à la Biennale de Venise mais très rarement dans le reste de l’Europe. Welcome !


¹ Une importante exposition collective au titre prometteur de Todo Abierto devait ouvrir en novembre 2016 à la Friche Belle de Mai, à Marseille. On n’en entend plus parler…

Photo à la Une : Montage de l’exposition Kalei2copio Havana à la Galeria Mario Sequeira, Portugal. Photo Mabel Poblet, droits réservés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *