Havana Boxing Club : portraits directs

Avec les Jeux Olympiques de Rio, on a beaucoup parlé de la boxe cubaine dans les média : les conditions d’entraînement spartiates, les rêves d’élévation sociale qui nourrissent l’effort, l’avenir joué à pile ou face sur un ring…

Thierry Le Gouès n’avait pas attendu cette vogue pour s’y intéresser. C’est donc le fruit de longs séjours sur place et de relations tissées depuis 8 ans avec les jeunes boxeurs qu’il expose aujourd’hui.

Plutôt connu pour ses shootings de mode, il n’hésite pas à photographier les sportifs comme des mannequins, l’éclairage soigné contrastant avec la rugosité du sujet. Et les arrière-plans sont là pour replacer les personnages dans leur contexte !

50 tirages N&B à contempler à la galerie-concept store parisienne Archive 18-20 jusqu’au 25 septembre. Vous aimez ? Vous pouvez repartir avec Havana Boxing Club, le livre (copieux : 256 pages) édité par PowerHouse Books !


Superfinos Popular, photos Thierry Le Gouès, PowerHouse Books 2000
Superfinos Popular, photos Thierry Le Gouès, PowerHouse Books 2000

Vous en voulez encore ? le photographe a en rayon un autre livre sur Cuba, nommé d’après ma marque de cigarettes préférée : Popular. Les photos, en couleurs cette fois, sont très belles mais n’échappent pas toujours aux motifs un poil cliché que sont les vieilles voitures, intérieurs délabrés, homme au cigare, beautés caraïbes demi nues et… boxeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *