Diseño es prosperidad

BDH : en français ça ne sonne pas très bien mais n’y voyez pas malice, il s’agit de la Biennale de Design de La Habana, la première à Cuba !

Sous la maxime Diseño y prosperidad (est-il besoin de traduire ?)  la profession se rassemblera au Palacio de las Convenciones et le public aura de quoi rêver – expositions, défilés, parcours, rencontres… dans des lieux plus centraux on l’espère !

Prototypes sièges Vibra, Raiko Valladares & Jose A. Villa à la Fabrica, octobre 2015
Prototypes sièges Vibra, Raiko Valladares & Jose A. Villa à la Fabrica, octobre 2015

Cuba possède une école de design réputée et forme des professionnels qui essaiment de par le monde. Il n’y a qu’à voir le site Geo-Graficas pour s’en convaincre ! Alors c’est peut-être enfin le moment de le faire savoir… et pour les Cubains le retour timide d’une sensibilisation à ce que peut apporter le design en termes de développement industriel, économique, social et culturel. Sans oublier l’embellissement de la vie quotidienne !

Visuel de la 1ère Biennale de design de La Havane 2016
Visuel de la 1ère Biennale de design de La Havane 2016

Les objets ne s’épuisent jamais dans ce à quoi ils servent, et c’est dans cet excès de présence qu’ils prennent leur signification…
Jean Baudrillard, Pour une critique de l’économie politique du signe


Organisatrice, la Oficina Nacional de Diseño est l’héritière d’une très ancienne politique publique en la matière, d’abord sous l’égide du ministère de l’Industria Ligera puis sous celle du ministère de la Culture. Mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’on n’en voit pas beaucoup trace dans l’espace public, qui semble livré aux initiatives individuelles bricolées et à une science du recyclage qui tient parfois du génie…  mais pas toujours.  Quant aux espaces privés, bars, restaurants, tous ces lieux où les CUC coulent à flots, c’est autre chose et il y en a pour tous les goûts comme partout !

Santiago, mouvement "no design" 2015
Santiago, mouvement « no design » 2015

Revenons à la BDH : Comme souvent à Cuba, cette manifestation comprend un concours. Les inscriptions sont ouvertes ! Et les participants pourront suivre des ateliers en tout genre  : Diseño Sustentable y energías renovables, Envase y embalaje, Marca lo legal y creativo, Creatividad en las campañas de comunicación… complètent le panorama.

L’objectif étant d’alterner avec la Biennale d’Art, la BDH se tiendra du 16 au 20 mai 2016 à La Havane. Plus de précisions dès que possible !

Voir tous les contenus design sur serendipia-cc.com.


Sources : article d’Aracelys Bedevia dans Juventud Rebelde Cuba tendrá su Bienal de Diseño – Cultura – Juventud Rebelde

Article Gran fiesta del diseño en Cuba dans Vistar Magazine (cet article n’est plus en ligne)

Image à la Une : visuel de la BDH 2016

Enregistrer

3 réflexions sur « Diseño es prosperidad »

  1. Merci pour l’article très agréable à lire et pour le lien vers notre site Geo-graficas où nous publions des projets et des articles sur le design cubain comme expression du mode de vie des Cubains et des changements que vit notre pays. Le discours de nos institutions envers l’étranger (et les Cubains de l’étranger) dans le cadre de cette Biennale est très positif et ouvert, pourtant dans la pratique les réponses et les informations demandées aux organisateurs concernant les inscriptions se font un peu attendre. Ils sont peut-être surmenés vu que c’est une première… On verra. En tout cas nous suivons de près l’actualité du design à Cuba et essayons de nous y intégrer. Merci encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *