Désir de design à La Havane

Elle s’appelle Amalia Martínez Caballero et vient de gagner le 1er concours Design Havana. Bientôt, une bourse lui permettra de poursuivre ses études en Italie. Rien de spécifiquement cubain à première vue dans la création qui la distingue de ses concurrents. Mais à y regarder de plus près…

Cosmos est une étagère avec éclairage intégré, formée de 5 modules à assembler librement, assortie d’un lot de quatre tabourets. L’ensemble est tiré d’une seule plaque de plywood, les découpes circulaires de l’étagère servant d’assise aux tabourets.

Eux-mêmes peuvent devenir des socles pour les modules… Pas un centimètre de bois n’est gaspillé pour la réalisation de ce meuble, qui fait écho à un phénomène bien visible dans l’espace public à Cuba : l’inventivité couplée à une extrême économie de moyens.

Quant à la lampe – qui tourne sur elle même comme les planètes – elle utilise une batterie et une ampoule LED qu’on allume en touchant son cadre métallique. Ça c’est pour l’aspect high tech.

Tout a commencé au printemps 2016, lors de la première Bienal de Diseño de La Habana, organisée par l’ONDI (Oficina Nacional de Diseño). L’organisme EcoArt Project, basé à New York, a profité de ce rendez-vous – et de circonstances propices au rapprochement, souvenez-vous – pour lancer ce concours, ouvert aux designers professionnels et aux élèves des écoles de design de Cuba.

Les 5 fnalistes du concours Design Havana. Visuel Amano oficio & diseño, droits réservés.

En cours d’année, les concurrents présélectionnés ont bénéficié d’une somme de 1 000 $ (autrement dit une fortune) pour affiner leurs prototypes, qui sont exposés à LaB-26 pendant le mois de mai.

LaB-26 : encore un lieu résolument contemporain qui va dérouter les visiteurs en quête de vintage à la Cubaine… Cette vieille casona du Vedado a été entièrement réaménagée par les architectes du Proyecto Espacios, dirigé par Vilma Bartolomé. La maison combine les fonctions de galerie, boutique et bureau d’études. À visiter pour voir de près ce Cosmos qui met la carrière d’Amalia Martínez Caballero en orbite. Et pour découvrir le Cuba du XXIe siècle !

LaB-26, showroom et galerie de Proyecto Espacios, conception Vilma Bartolomé, La Havane.

Ah j’oubliais : les autres projets finalistes sont très beaux aussi. J’ai un faible pour Mogote, une table basse qui capture le vert si particulier de Cuba. Pour le voir, ainsi que les autres meubles et luminaires du concours,  rendez-vous sur le site EcoArt project. Bonne visite.


Source : Going Green in Havana – An EcoArt Design Competition sur CubanArtNews. Voir aussi Design Havana 2017 sur le site Amano Oficio & Diseño

Photo à la Une : Cosmos, Amalia Martínez Caballero, 2016. Photo Amano oficio & diseño, droits réservés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *