Cuba : Pénuries et mal d’amour

Alerte ! Un article de consommation courante est déclaré manquant à La Havane, à Santiago et dans tout Cuba. Huile ? Sel ? Carburant ? Certes, mais pire encore : plus de capotes !

Cubains et Cubaines sont habituée-es aux pénuries en tout genre, dont la cause est attribuée alternativement à l’embargo ou à l’embargo. Ils savent faire frire des œufs sans huile. Ils trouvent des solutions pour pallier le manque de papier WC. Ils savent réparer leur ventilateur avec le moteur de la machine à laver…

Mais il est certains produits qui ne s’inventent pas, même avec beaucoup de savoir-faire. Le condón est l’un d’eux. Plus un seul exemplaire en pharmacie d’État et pas la queue d’un dans les cafeterías estatales, qui en proposaient parfois pour un peu plus cher.

Se perdió (y en a plus)

Comment se fait-ce ? Pourquoi cette pénurie qui dure depuis plusieurs semaines ? Selon l’opinion populaire recueillie par le site islalocal, « la fabrique est polluée » ou « l’État n’a pas réglé les fournisseurs » ou encore « les matières premières n’ont pas été livrées par la Chine ». Mais d’explication officielle, point. Silence… et ceinture.

Dans un pays où l’éducation sexuelle commence tôt, où la sensualité s’affiche sans complexes, où les campagnes pour la santé sexuelle sont courantes, où la prévention du SIDA est prise très au sérieux, c’est un comble. Hors période de pénurie, 6 millions d’unités seraient consommées chaque mois à Cuba, surtout par les 15 – 24 ans.

La Habana centro, love is in the air, 2014.
Camagüey, local pour la prévention du SIDA, 2012.

Moralité : si vous hésitez encore sur les petits cadeaux à amener à vos ami-es cubain-es… direction le rayon préservatifs de votre pharmacie !

Sources : A tomar duchas frías si se “calientan” las parejas en la cama!!! No hay preservativos en casi ninguna farmacia de La Habana en las ultimas semanas, article sur le site islalocal.com et Escasez de condones y materiales odontológicos en Santiago de Cuba sur le site periodicocubano.

Photo à la Une : vitrine au marché de Cienfuegos en 2010 : préservatifs (condones), bière Cacique, cigarros criollos et perros calientes. Tout est de fabrication locale sauf… les préservatifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *