Visuel festival del ciné Frances en Cuba 2016

Cocorico, la France à Cuba

telle l’hirondelle qui revient au printemps, le Festival de Ciné Frances s’installe sur la Rampa au mois de mai. Christophe Honoré ? Dominique Cabrera ? Raymond Depardon ? Non… mais un large choix de films grand public du catalogue Unifrance¹. Et quelques bobines classiques qu’on reverrait bien volontiers dans une des salles vintage de la capitale cubaine. Demandez le programme :

La nouveauté 2016 c’est que ce temps fort déjà très populaire s’inscrit dans le Mes de la Cultura francesa en Cuba. L’événement donne un bon coup de projecteur aux nombreuses collaborations artistiques qui se déroulent tout au long de l’année entre l’Île et l’Hexagone.

Il y en a pour tous les goûts mais je retiens particulièrement : Obra en Proceso / Work in Progress : le plus allemand des couturiers français, M. Karl Lagerfeld, expose ses photos à Factoria Habana. Au cas où vous n’auriez pas de carton d’invitation pour le défilé Chanel… Georges Rousse investit la Fábrica de Arte Cubano. La Galleria Continua propose un combo de valeurs sûres : Daniel Buren / Kader Attia / Pascale Marthine Tayou / Etel Adnan avec des œuvres in situ et des déambulations dans Centro Habana.

Intervention de Daniel Buren dans la Calle San Rafael, Biennal de La Habana 2015
Intervention de Daniel Buren dans la Calle San Rafael, Biennal de La Habana 2015

Sur le front de la danse c’est nettement plus aventureux avec Focus Danza : Shirtologie de Jérôme Bel (cette œuvre va résonner singulièrement à Cuba), Made in… La Habana de Joanne Leighton, Cielo de Volmir Cordeiro (la génération d’après) et Sueño Despierto, un projet ambitieux de Christophe Haleb – Cie La Zouze : Le chorégraphe s’est immergé dans la vie artistique cubaine à plusieurs reprises ces dernières années et restitue ce Rêve Éveillé sous la forme d’un film en 3 épisodes.

Frédéric Seguette dans Shirtologie de Jérôme Bel
Frédéric Seguette dans Shirtologie de Jérôme Bel

Ah oui il faut le reconnaître, tout ça est très centralisé. Mais si vous êtes du côté de Santiago, vous aurez quand même droit à quelques manifestations du goût français grâce à l’Alliance Française et la Casa Dranguet (établissement hautement recommandé, bien que Karl Lagerfeld n’y expose pas encore).

Quand chant du coq et diplomatie culturelle font bon ménage…


¹ Unifrance est l’organisme chargé de promouvoir le cinéma français dans le monde.

Image à la Une : visuel de la XIXe édition du Festival de Ciné Frances, Sébastien Dupouey.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *