Clandestina, 99% design cubano par Idania del Rio

Clandestina 99% design cubano : de l’air, de l’art !

La Habana Vieja : Vous êtes lassé des casquettes à l’effigie de l’icône et des sacs en pépins de pastèque qui, dans une tentative désespérée pour gagner sa vie avec trois fois rien, débordent de tous les rez de chaussée ? Vous allez respirer un grand coup lorsque vous tomberez sur Clandestina, le concept store à la Cubaine planqué dans une petite rue du centre historique. De l’art, de l’air !

Non pas que les magasins de souvenirs soient inutiles (ils ne désemplissent pas) mais ici il s’agit d’une démarche complètement différente : partir de la production artistique d’une génération de designers et pas des goûts supposés de la population touristique. Tout le monde y gagne : les designers se font un peu de sous et, c’est bien connu, la vie est plus belle avec un T-shirt unique ou une gravure numérotée à ramener à la maison !

La Havane, Clandestina 99% design cubain, T-shirts 2015
La Havane, Clandestina 99% design cubain, T-shirts 2015

Cette initiative d’Idania del Rio, designer de son état, aurait été impossible il y a quelques années et voici pourquoi :

Le cuentapropismo existe depuis les années 90 mais il est resté cantonné pendant longtemps aux offres commerciales de base : nourriture et logement, gonflage de pneus… Or depuis quelques temps, une liste plus large des activités autorisées en micro-entreprise permet d’élargir le spectre de l’initiative individuelle.

Bingo pour les créatifs et créateurs de tout poil qui, moyennant quelque capital pour investir, une patente fixe versée à l’État (et dans le cas qui nous intéresse, 10% du chiffre d’affaires à l’Officina del Historiador de la Ciudad) et après de longues, longues, longues démarches administratives, peuvent enfin prendre leur destin en mains. Sans forcément émigrer, là est l’autre nouveauté, tout aussi significative pour l’avenir de l’Île.

La Havane, Clandestina 99% design cubain, Vamos a la zafra !
La Havane, Clandestina 99% design cubain, Vamos a la zafra !

Encore faut-il avoir le concept qui permet de se démarquer du marché, et Idania del Rio l’a trouvé : c’est Clandestina, une boutique à l’identité visuelle forte, bourrée de références, tel ce champ de canne à sucre peint sur le mur qui peut faire sourire les acheteurs étrangers et les Cubains, mais pas pour les mêmes raisons ! On y propose des objets d’artistes en petites séries, toujours empreints d’une identité cubaine certes, mais avant tout contemporaine.

L’artiste, avec Leire Fernández qui l’accompagne dans sa démarche, a donc pu acheter cette petite maison qui fait boutique au rez-de-chaussée, atelier à l’étage et séchoir à T-shirts fraîchement imprimés au balcon.

L’atelier, c’est aussi le camp de base du premier métier d’Idania del Rio : designer graphique. Il n’est pas rare quelle soit présente dans des manifestations internationales (Cuba Gráfica à l’école des Gobelins en 2012, Seattle-Havana-Teheran Poster Show actuellement…) alors ouvrez l’œil !

Idania del Rio, Marinero apurado, pastel sur carton 2003. Droits réservés.
Idania del Rio, Marinero apurado, pastel sur carton 2003. Droits réservés.

Pour repérer la boutique sur la carte c’est ici. Pour plus d’infos faites ami-ami avec la page FB de Clandestina. Pour connaître le travail graphique d’Idania del Rio (affiches de théâtre, de cinéma, campagnes sociales), rendez-vous sur son site et pour sa biographie, c’est par ici chez geo-graficas !

Voir tous les contenus design sur serendipia-cc.com.


Voir aussi l’article : Idania del Río: putting Clandestina on the map  | Design, fashion and style in Cuba | Cuba Absolutely

Article de Sonia Narang sur le site OZY : The Wanted Posters of Havana Artist Idania del Rio

Article d’Isis Marquez sur le site Cubanet Clandestina contra viente y marea

Et enfin Cuba, les aventuriers du World Wide Web un reportage (texte et photos) réalisé par Manon Aubel pour France 24, en français pour changer !

Photo à la Une : Clandestina, 99% design cubano, Idania del Rio, 2015

Enregistrer

Une réflexion sur « Clandestina 99% design cubano : de l’air, de l’art ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *