Cirenaica Moreira : Les fleurs du Mal…

Estas flores malsanas… le titre choisi par Cirenaica Moreira pour son exposition fait référence au recueil sulfureux de Baudelaire… et ça va bien à l’univers esthétique de cette artiste qui, partie pour être comédienne, a présenté ses premières photos en 1994. Des autoportraits où elle met en scène des éléments autobiographiques, la beauté d’un visage et d’un corps de femme aux prises avec un quotidien légèrement anxiogène… Plus tard elle s’aventure du côté de la performance et récemment de la sculpture.

Cirenaica Moreira, Abajo estoy despierta 2003-2006. Droits réservés
Cirenaica Moreira, Abajo estoy despierta 2003-2006. Droits réservés

Mais pour cette exposition elle renouvelle son inspiration, fait scandale et sensation en posant l’Homme dans la position d’objet regardé, sujet souffrant et désirant… habillé (ou déguisé ?) de vêtements féminins et fragiles… Tandis que Ne me quitte pas… parcourt l’espace.

Cirenaica Moreira, expo Estas flores malsanas… Galeria Servando 2015 2016
Cirenaica Moreira, expo Estas flores malsanas… Galeria Servando 2015 2016

Estas flores malsanas… photographies, installation et performances à voir en ce moment dans la très belle Galeria Servando, voisine de l’ICAIC et de la cafeteria Fresa y Chocolate (soupir)…


Source : Expo de Cirenaica Moreira escandalisa en la Galeria | Cibercuba

Photo à la Une : Cirenaica Moreira, Estas Flores Malsanas. Galeria Servando, La Havane 2015, droits réservés.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *