Archives de catégorie : récit

Retours sur expériences, à la première personne ou pas.

L’art et la vie : un emblème, trois dates

1952 : quelque part entre La Havane, New York et Paris, Wifredo Lam peint, dessine et grave sans répit.

10 ans plus tard, Cuba a bien changé. Le nouveau régime lui demande – comme à d’autres artistes de sa génération, concrets ou figuratifs – d’offrir une œuvre qui sera  transformée en dalle de trottoir sur La Rampa Continuer la lecture de L’art et la vie : un emblème, trois dates

Le Sloppy Joe’s, Pedro Juan et moi

Mélancolie ? On annonçait depuis des années la réouverture du Sloppy Joe’s, c’est chose faite. Et pourtant, il se trouve des observateurs pour trouver que ce n’est plus comme avant…

Et d’autres comme Pedro Juan Gutiérrez pour s’en foutre royalement¹. Continuer la lecture de Le Sloppy Joe’s, Pedro Juan et moi

Quoi de neuf ? Wifredo Lam

Cuba aujourd’hui : Academia de Artes Plásticas Wifredo Lam, Taller vocacional Wifredo Lam, Centro de Arte Contemporáneo Wifredo Lam… Il y a autant de centros Wifredo Lam sur l’Île que de salles Gérard Philipe en France !

Paradoxe que cette présence de l’artiste dans l’espace public cubain, alors qu’il n’y aura passé qu’une petite partie de sa vie.

Mais si on s’intéresse à la Cuba contemporaine, on ne peut qu’être fasciné par la trajectoire de ce Chinois Cubain Continuer la lecture de Quoi de neuf ? Wifredo Lam

Carlos Acosta : voulez-vous danser avec moi ?

Dans quelques jours à peine, les danseurs se presseront aux portes de l’Escuela de Ballet Fernando Alonso à l’invitation de Carlos Acosta, lequel convoque une audition pour artistes classiques & contemporains !

Événement à double titre : le fils prodig(u)e revient au pays et un nouveau projet artistique voit le jour, en ces temps de grandes interrogations sur l’avenir culturel du pays. Continuer la lecture de Carlos Acosta : voulez-vous danser avec moi ?

Sala Raquel Revuelta : un ciné devenu théâtre

La Havane regorge de bâtiments Art Déco ou de style Paquebot, pas tous en très bon état. De la rénovation clinquante (le ciné teatro America)  à la ruine misérable (à tous les coins de rue),  ils ont connu des destins très divers.

Voici en résumé l’histoire et l’actualité de l’un d’entre eux qui grâce à la volonté d’une grande comédienne est devenu un théâtre. Continuer la lecture de Sala Raquel Revuelta : un ciné devenu théâtre