Archives de catégorie : récit

Retours sur expériences, à la première personne ou pas.

À table ! naissance de la cuisine cubaine

Contrairement à une idée répandue, les aborigènes cubains se nourrissaient très bien. Leur régime était composé de maïs, yucca, boniato, haricots et fruits, avec une préférence marquée pour la goyave. Au point que dans les croyances de l’époque, le paradis était un lieu où l’homme se balançait dans un hamac en dégustant ces fruits au parfum divin… Continuer la lecture de À table ! naissance de la cuisine cubaine

Santiago de Cuba : Vista Alegre, étranges horizons

Avenida Manduley : cette large voie qui descend en pente douce vers les limites de la ville, avec la Sierra Maestra en toile de fond, est devenue l’artère culturelle de Santiago. Très à l’écart du centre colonial qui, lui, descend en pente raide vers le port. Continuer la lecture de Santiago de Cuba : Vista Alegre, étranges horizons

Ciné-Teatro Oriente : avec le temps…

Vestige urbain : de l’énorme Ciné-Teatro Oriente il ne reste que la carcasse échouée au bas de la calle Enramadas, légèrement à l’écart des quelques pâtés de maisons fréquentés par les touristes.

C’est dans cet état que je l’ai découvert en 2012 et revisité à plusieurs occasions. Une carcasse en effet Continuer la lecture de Ciné-Teatro Oriente : avec le temps…

L’école qui danse en solo

Aussi tournoyante que les voiles de Loïe Fuller, aussi aérienne qu’une improvisation d’Odile Duboc sur l’air et l’eau, aussi structurée qu’une chronophotographie d’Edweard Muybridge,  l’école attend patiemment depuis plus de 50 ans qu’on veuille bien y danser.

À la voir on a envie de crier « Cédez-la à Carlos Acosta, faites-en un hôtel,  un campus, un spa ou un ministère, ou pourquoi pas, tiens, une école d’architecture ?  Mais redonnez-lui vie, bordel ! » Continuer la lecture de L’école qui danse en solo