Brutal Summer Fest 2016

Du son, de la sueur et des tatouages : le festival itinérant de musiques extrêmes reprend les routes de Cuba d’Est en Ouest en ce mois d’août : le 19 à Bayamo, le 20 à Holguin, le 23 à Camaguey, le 25 à Santa Clara. Arrivée dans la capitale le 27 et un petit tour par Pinar del Rio le 28, ouf.

Ces concerts sont l’occasion de voir débouler toutes les tribus urbaines de Cuba alors si vous tombez dessus pendant vos vacances n’hésitez pas.

Au programme, deux groupes qui viennent des États-Unis : Verbal Abuse et Fang, plus les Canadiens de Dealer. L’Europe envoie Neige Morte (France) et Kess’Khtak (Suisse) et toujours dans le thème Est-Ouest, la Russie est représentée par Euglena.

Attendez, j’ai gardé le meilleur pour la fin : 4 groupes Cubains répondant aux noms évocateurs de Switch, Adictox, Sex by Manipulation et… Spermax.

C’est du hardcore, du black métal,du punk rock et ça jure furieusement avec le reggaeton mais… justement !


Le Brutal Summer Fest est organisé par Brutal Beatdown Records (agence indépendante) avec la collaboration de l’Agencia Cubana de Rock, dans l’idée d’amener les musiques « extrêmes » à Cuba et de faire connaître les groupes cubains à l’extérieur. L’Institut Français et l’Ambassade de France sont de la partie.

Détail des lieux de concert as soon as possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *