T comme Timba, Trabajo

Timba

C’est brillant, c’est cuivré, ça bascule de majeur en mineur, ça fait le show, ça donne des fourmis dans les hanches… mais l’article wikipedia est tellement bien fait que je ne vais pas faire semblant d’être spécialiste (trop occupée à sélectionner les meilleurs morceaux pour vous) alors voilà : Timba !

Vengo de la calle, soy un luchador, por la noche soy cantante, por el día constructor (…)
Lucha Luchador, NG La Banda

Le premier pas d’une démarche qui me paraît indispensable, par respect pour l’énorme variété des musiques bailables cubaines : distinguer au minimum le bolero du groupe son/salsa/timba ! Niveau 2 : distinguer bachata, conga, rumba… Bravo vous pouvez cirer vos chaussures, lisser vos cheveux, vous tirer à quatre épingles et sortir danser.


Picadillo de Soya, NG La Banda,1994

Et voici ce qui se prépare pour 2015 :

Soneros All Stars 2015 – promo Vengo de Cuba

Rien à voir avec les groupes qui moulinent jusqu’à l’usure  Guantanamera, Tchan Tchan et Aqui se queda la clara… aux terrasses. Ce sont d’excellent-es musicien-nes qui méritent que vous vous intéressiez à autre chose !

Trabajo

La classe ouvrière est bien là, au cœur des villes. Les ateliers fonctionnent fenêtres ouvertes, les ouvriers et ouvrières vont au boulot en tenue de travail… et on se souvient brusquement que dans les villes européennes le travail – à l’exception des services – a été relégué dans les banlieues puis dans les ZAC… jusqu’à devenir invisible voire indésirable…

Autres travaux à prévoir : ceux qu’il va bien falloir entreprendre pour tenter de sauver les milliers de bâtiments qui crient misère et parfois s’effondrent à La Havane comme ailleurs. Énorme chantier en perspective !

Matanzas, trabajo 2015
Matanzas, trabajo 2015

S aller à U

Voir aussi la page Musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *