À l’instar de Tania

Biennale de La Havane 2009. L’artiste Tania Bruguera expose El sussuro de Tatlin : sur un podium encadré par deux gardes en vert olive, chacun et chacune est invité à venir s’exprimer librement pendant 1 minute. Une colombe viendra se poser sur chaque épaule, rappelant ainsi un célèbre discours du Líder Máximo.

Aujourd’hui la même Tania Bruguera lance une campagne de collecte de fonds dans le but de créer l’Instituto de Artivismo Hannah Arendt (INSTAR) à La Havane. Il y sera question de construire des outils pacifiques pour le changement sociétal sur l’Île. Pour que l’art ne soit pas seulement une réflexion sur la vie mais une possibilité d’agir directement.

tract invitant à la performance de Tania Bruguera, décembre 2014
tract invitant à la performance de Tania Bruguera, décembre 2014

L’idée a germé après sa tentative de performance du 30 décembre 2014 sur la Plaza de la Revolución : quelques jours après le coup de téléphone entre les dirigeants Cubain et États-Uniens, on pouvait penser qu’il était bienvenu d’interroger l’opinion publique. Mais ce qui était possible (quoique critiqué) dans le cadre d’une biennale d’art contemporain ne le fut pas dans l’espace public. La performance fut interdite, l’artiste assignée à résidence et privée de passeport pendant de longs mois.


Une grande part de la violence dans le monde trouve son origine dans la peur, comme réponse à ce qu’on ne  maîtrise pas, qu’on ne se représente pas clairement, déclare Tania Bruguera. Pour le changement social, l’art n’est pas seulement un instrument conceptuel mais bien quelque chose de tangible et d’humain.


L’INSTAR aura besoin de l’appui du plus grand nombre pour démontrer qu’il y a foule pour croire au pouvoir de l’art, de l’éducation et de la liberté d’expression.

Le crowdfunding comme performance en soi

La campagne de crowdfinding s’impose donc,  à la fois pour viabiliser le projet et lui conférer toute sa légitimité.

Comme dans toute campagne de crowdfunding il y a des cadeaux à la clé pour les donateurs. Mais pas question de se limiter aux traditionnelles affiches ou T-shirts : la performance a bel et bien commencé et dès votre premier clic vous en faites partie ! Quelques exemples de lots  ?

  • Je ferai courir une rumeur vous concernant dans le monde de l’art. Vous pouvez choisir le sujet de cette rumeur.
  • J’engagerai quelqu’un pour vous suivre et nous trouverons quelque chose pour vous faire chanter.
  • Je vous donnerai le mot de passe de mon compte instagram.
  • Accusez moi de quelque chose que vous avez fait. J’assumerai.
  • Dites moi ce que vous voulez que je dise à mon interrogateur si je suis encore détenue.
  • Vous pourrez me poser n’importe quelle question à laquelle je devrai répondre. Vous pouvez inverser les rôles et être interrogé vous-même. Je me réserve le droit de transformer le résultat en performance / œuvre d’art…

Avouez que c’est bien vu. Les fonds collectés via cette campagne de crowdfunding sur Kickstarter sont destinés à l’acquisition d’équipements (ordinateurs, logiciels, projecteurs, imprimante…) et représentent 25 % du budget global de l’opération, soit 25 000 dollars.

Dénouement le 7 avril, c’est le moment de (vous) manifester !


Tania Bruguera dit elle-même qu’elle a découvert l’activisme pendant ses années de formation à Chicago : Act Up, les Guerilla Girls, Greenpeace, Anonymous et surtout Occupy Wall Street. Performeuse reconnue dans le monde de l’art et professeur dans des écoles prestigieuses, elle a notamment animé la chaire de Arte de conducta de 2002 à 2009 à La Havane. Parmi les participant-es, de jeunes artistes qui comme par hasard exercent un sens critique très pointu dans leur travail : Grethell Rasúa (voir l’article Elles déchirent), Susana Pilar Delahante, Hamlet Lavastida…

En 2016, Tania Bruguera est artiste en résidence au New York Mayor’s Office of Immigrant Affairs.

Image à la Une : capture d’écran de la vidéo tournée pendant El Sussuro de Tatlin # 6, La Havane 2009. Droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour prouver que vous êtes une personne (pas un script despam), insérez le mot de sécurité montré dans l'image. Cliquez sur l'image pour écouter un fichier audio du mot.
Image anti-spam